Japon rêvé

Japon Rêvé est un voyage dans le Japon de l'imaginaire commun, celui des geishas, des samouraïs et des esprits, qui trouve sa source dans les estampes japonaises qui ont commencé à circuler en Europe dans la seconde moitié du XIXe siècle, à l'occasion de l'ouverture des échanges commerciaux entre l'occident et le Japon.
Cette révélation de l'art japonais va bouleverser l'art occidental : la peinture des Impressionnistes et des avant-gardes, Van Gogh, Gauguin, Bonnard, mais aussi les arts décoratifs, la musique et la danse.
Ukiyo-e est le terme qui désigne ces images (e), estampes et peintures, qui par leurs sujets représentent la vie quotidienne et le spectacle de la nature et se traduit par ‘’images du monde flottant’’, ainsi l'expliquait Asai Ryōi, écrivain japonais, en 1665 :

Vivre uniquement le moment présent,
se livrer tout entier à la contemplation
de la lune, de la neige, de la fleur de cerisier
et de la feuille d'érable... ne pas se laisser abattre
par la pauvreté et ne pas la laisser transparaître
sur son visage, mais dériver comme une calebasse
sur la rivière, c'est ce qui s'appelle ukiyo.

Japon Rêvé est une miniature en forme de promenade contemplative dans les décors de ce Japon qui n'existe plus mais qui n'en finit pas de nous fasciner. C'est par la nature que le Japon des maîtres de l'estampe commence à se raconter : la beauté éphémère des cerisiers en fleurs laisse la place à une forêt magique et mystérieuse habitée par les « yokai », les esprits du folklore japonais et puis la mer, l'iconique grande vague d' Hokusai submerge les Carrières accompagnée par la musique de Claude Debussy.
Les traits des charmantes geishas, vêtues de leurs kimonos aux motifs élégants et colorés, se dévoilent de derrière les paravents en papier de riz et comme dans la nature où tout est question de contrastes, après tant de douceur, la danse guerrière des samouraïs nous emporte pour finalement nous laisser redescendre portés par le vent, parmi les lanternes qui flottent dans le ciel nocturne.

Le Studio Danny Rose a fait un travail de sélection qui donne un petit aperçu de la grande diversité, richesse et modernité de ces oeuvres (le mouvement artistique japonais qu'est l’Ukiyo-e, débute au XVIIe siècle pour ne terminer qu'au XIXe) et de leurs auteurs (certains très connus du public, comme Hokusai et d'autres moins, comme Kuniyoshi, Utamaro, Kunisada...) et un travail important de mise en scène pour esquisser le Japon Rêvé que ces oeuvres nous évoquent.
Une attention particulière a été porté au choix de la musique, de Ryuichi Sakamoto à la mer de Claude Debussy, inspirée par la grande vague d’Hokusai en passant par les rythmes effrénés des tambours du Japon.

L’équipe de réalisation

Danny Rose
Multidisciplinary art and design collective